La Caresse de l’eau

 

L’eau porte une dualité.
Elle est à la fois effrayante et apaisante.
Parce que l’eau permet une communication sensorielle avec un temps révolu, elle apporte l’apaisement, et comme dans le ventre de notre mère, on s’autorise.
En même temps, l’eau est cet élément effrayant qui ôte la vie en un instant.
C’est cette dualité que je choisis.

En portrait , mon art est un art social. Il n’y a plus de notion de modèle.
Car chaque femme qui vient à ma rencontre le devient.
Sortir de la notion de corps tel qu’il doit paraître aux yeux de la société, et laisser place à la diversité.
Sortir des poses que la société impose et laisser le corps prendre la place qui lui revient.

Mon medium est la photographie, pour capter l’instant du lâcher prise ou chacune s’exprime dans son unicité.
L’eau est un espace de rencontre. Et dans cet espace, nul besoin de se perdre avec des mots.
Mes yeux y captent l’instant où le mental lâche, alors que le soleil est mon complice, et me prête ses pinceaux pour sublimer le reflet final de cette danse.